Macredie - Ouvrages d'art

Du 1er février au 31 mai 2019

Alice MACREDIE (1913-2006) Falsework, Outlook Bridge, 1910, 1974, Collection Exporail, 1986.76.27

 

Cette exposition met en lumière des aquarelles d'Alice Macredie, peintes en mémoire des réalisations de son père, JRC Macredie, ingénieur. Ce dernier était responsable de plusieurs travaux de construction de ponts et de viaducs dans l'ouest du Canada. L'exposition allie art, histoire et ingénierie. Une œuvre familiale : Macredie - père et fille.

Un regard d’artiste sur l’oeuvre d’un père

Alice Rhea Macredie est née à Calgary en 1913, alors que son père travaille à la construction du pont de Ronalane, en Alberta. Il ne reste aucun souvenir personnel à Alice Macredie de ses séjours fréquents sur les chantiers. Diplômée de l’Université de Saskatoon en 1932, elle travaille ensuite pendant une grande partie de sa vie comme dessinatrice pour la pétrolière Gulf Canada. Peu de temps avant sa retraite, elle décide d’illustrer l’histoire de son père : c’est alors qu’elle réalise plusieurs dizaines d’aquarelles qui s’appuient sur des photographies trouvées dans de nombreux rapports rédigés par son père entre 1904 et 1919.

Après s’être imprégnée sur place de la lumière et de l’atmosphère des lieux, Alice Macredie a su donner vie à ces clichés noir et blanc d’autrefois, en réalisant des aquarelles mariant art, histoire et ingénierie. 

« Il croyait que ce pays avait un grand avenir et il a fait des études afin de contribuer à la réalisation de routes, de viaducs et de ponts. » (Alice Macredie)

Remerciements

Cette exposition est une réalisation d’Exporail, le Musée ferroviaire canadien. Elle a été rendue possible en partie grâce au gouvernement du Canada ainsi qu’au soutien financier du ministère de la Culture et des Communications, de Bibliothèque et Archives nationales du Québec et de la MRC de Roussillon.